Toulouse mon coup de coeur.

Si j'étais un oiseau, je serai un héron cendré. J'installerais mon nid dans les arbres du Jardin des Plantes de Toulouse. Pas loin de la statue d'Antoine de Saint-Exupéry comme voisin et bien évidemment les sept hectares du parc à ma disposition.

Perché sur mon noyer d'Amérique, je jetterais des coups d'oeil sur les Quais des Savoirs en regardant les vas-et-viens des étudiants.

Je profiterais de ma solitude pour planer sur Toulouse au visage rosé, et aux cils pastel en guise de volets.

Je volerais le long de la Garonne en imitant les oiseaux d'acier, en inspectant le Pont-Neuf se regardant dans le reflet du fleuve. 

Grâce à ma vision binoculaire, je verrais les touristes et les toulousains la tête vers le ciel admirant l'architecture digne d'un décor de cinéma hollywoodien. J'essayerais de faire le compte de ces vingt-trois hôtels particuliers de la Maison Lamothe à l'hôtel D'Assezat, la fierté de la capitale d'Occitanie. 

Sans oublier les soixante-quatorze églises des Jacobins à l'église Saint Etienne, avec un peu de chance ce sera pendant l'Angélus. D'ailleurs, je resterais dans mon nid sur mon noyer noir, avec des tournées de temps à autre. Au printemps, je trouverais l'amour qui pondra trois ou six oeufs. Et après une durée de couvaison, mes jeunes hérons seront prêts pour un premier vol sur Toulouse. Et je serai leurs guide...

                                                          Swany B.

 

 

Img 3408
Img 3384 copie
Img 3377 copie
Img 3392 copie
Img 3391 copie
Img 3387 copie
Img 3321 copie
Img 3428 copie
Img 3594 copie
Img 3596 copie
Img 3603 copie
Img 3582 copie
Img 3505 copie
Img 3579 copie
Img 3576 copie
Img 3570 copie
Img 3463 copie
Img 3563 copie
Img 3263 copie
Img 3444 copie
Img 3286 copie
Img 3837 copie
Img 3347 copie
Img 3278 copie
Img 3511 copie
Img 3454 copie
Img 3498 copie
Img 3469 copie

Ajouter un commentaire